banksy_couv

Hettie Bingham - Banksy, l'art transgresse les règles – Editions Palette -  48 p. – Traduction Benjamin Kuntzer

4ème de couverture :

Qui est Banksy ?

Ses œuvres se vendent plusieurs milliers d'euros, sont conservées dans les plus grands musées mais le doute subsiste toujours sur l'identité de Banksy.

Découvrez l'artiste derrière le masque, ses pochoirs subversifs, son humour noir et ses opinions politiques. Depuis les rues de Bristol jusqu'à ses expositions dans le monde entier, cet ouvrage retrace la carrière de Banksy, ses influences, ses combats, ainsi que ses rares interviews et certaines de ses plus célèbres œuvres, aujourd'hui perdues.

Mon avis sur ce livre : 

En réalité je suis plutôt embêtée par rapport à ce livre car si j'ai aimé le fond, je n'ai pas du tout aimé la forme. J'ai donc un avis plus que mitigé sur ce petit fascicule présentant l'artiste Banksy que j'adore et je suis limite en colère quand je vois la mise en page et la qualité d'impression. Si c'est un parti pris volontaire, pour mettre en avant le côté éphémère, rapide, clandestin du Street art, je peux le comprendre mais cela n'empêche pas de mettre en valeur les œuvres, d'avoir des photos dignes de ce nom et d'avoir une mise en page soignée.

Sous prétexte que l'on est dans du Street Art, on nous colle ce fond de page imitation "matière" murs complètement has been et attendu, dans cette couleur beigeasse improbable digne des pires fonds de pages de PowerPoint, ou dans cet aplat gris colorié super terne. La brique avec ses tons chauds et ses nuances de rouges aurait sûrement été un choix plus acceptable si l'on souhaitait rester dans ce style ! Du coup on se retrouve dans une mise en page des années 80 avec un collage grossier de bulles, de textes, de faux encadrements autour des visuels que l'on dirait récupérés sur internet tellement ils sont sombres et de mauvaise qualité. Du coup j'ai eu l'impression que mon plaisir était gâché et que le travail était bâclé, vite fait, terne et sans relief. 

J'adore Banksy, le mystère, l'humour caustique qui se dégage de ses œuvres, les messages qu'il insuffle à nos villes comme autant de points d'exclamation pour nous interpeller sur les problèmes du monde. Ses œuvres sont tellement belles, poignantes et poétiques que je trouve que c'est vraiment dommage de ne pas les avoir mises beaucoup plus en valeur avec une mise en page réfléchie et originale. A la décharge de l'éditeur français, je pense que c'est simplement une reprise à l'identique d'un titre publié chez Wayland en 2014.

Le point positif c'est que j'ai appris beaucoup de choses sur l'artiste. A travers de petits textes informatifs, de citations, le lecteur qui ne le connaît pas encore peut obtenir un bon résumé de la démarche, du style, de l'univers de Banksy. Chaque double page présente un grand thème : "Premières œuvres", "Se faire remarquer", "Thèmes controversés"… et je trouve l'idée plutôt intéressante. Mais ce découpage aurait mérité d'être valorisé par une mise en page plus attractive car là ça pique un peu les yeux ! Je ne sais pas si ce livre s'adresse plus particulièrement à un jeune public dans une collection de sensibilisation à l'univers de l'art mais raison de plus pour que le contenu soit clair, agréable à l'œil, voire exigeant, avec un univers graphique adapté et non des couleurs éteintes dans une palette de tons sans relief.

Je remercie Babelio et les éditions Palette pour m'avoir donné envie de redécouvrir l'œuvre de cet artiste que j'aime beaucoup.