mercredi 1 novembre 2017

David Bowie n'est pas mort

Sonia David – David Bowie n'est pas mort – Editions Robert Laffont – 174 p. - #MRL17 4ème de couverture :  "Ma mère est morte. Mon père est mort. David Bowie est mort. Ce ne sont pas uniquement de mauvaises nouvelles." A un an d'intervalle, Anne, Hélène et Emilie perdent leur mère, puis leur père. Entre les deux, David Bowie lui aussi disparaît. Dans l'enfance d'Hélène, la "sœur du milieu", le chanteur a eu une importance toute particulière, dont le souvenir soudain ressurgit. Alors, elle commence à raconter… Sur les... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

jeudi 26 octobre 2017

Le dernier des yakuzas

Jake Adelstein – Le dernier des yakuzas – Editions Marchialy – 363 p. – Traduction Cyril Gay 4ème de couverture : Splendeur et décadence d'un hors-la-loi au pays du Soleil-Levant Jake Adelstein en a bien conscience : il ne s'en sortira pas vivant sans aide. Après avoir écrit un article sur Tadamasa Goto, il a tout le Yamaguchi-gumi à ses trousses. Partant du vieux principe selon lequel "les ennemis de mes ennemis sont mes amis", Jake Adelstein engage un ancien yakuza, Saigo, qui appartenait à la branche ennemie de Goto. En... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 11:35 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 16 août 2017

Les fantômes du vieux pays

Nathan Hill – Les fantômes du vieux pays – Editions Gallimard – Collection du monde entier – 720 p – Traduction Mathilde Bach Résumé de l'éditeur : Scandale aux États-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d'âge mûr : Faye Andresen-Anderson. Les médias s’emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d’anglais à l’Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu’il est à jouer en ligne au Monde... [Lire la suite]
jeudi 29 juin 2017

Vadim Le plaisir sans remords

Clément Ghys – Vadim Le plaisir sans remords – Editions Stock – 260 p. 4ème de couverture :  Le nom de Roger Vadim est associé à des films lm, Et Dieu créa… la femme, Les Liaisons dangereuses 1960 ou Barbarella, et surtout à des actrices, Brigitte Bardot, Catherine Deneuve, Jane Fonda… Ces femmes, il les a aimées et propulsées vers la célébrité. Avec elles, le réalisateur a choqué la morale de l'Europe de l'après-guerre, ouvert la voie à la Nouvelle Vague, incarné une dolce vita à la française et imaginé un érotisme... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 16:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 14 mai 2017

De velours et d'acier

Georgia Caldera – De velours et d'acier – Victorian fantasy tome 2 -  Editions Pygmalion – 803 p. 4ème de couverture : Dans les bas-fonds de Néo-Londonia, Léopoldine se bat depuis des années pour survivre. Lorsque le groupe auquel elle appartient maltraite un enfant, elle décide de se rebeller, quitte à affronter la colère de la Guilde des Voleurs. Dorénavant, elle ne laissera plus rien ni personne lui barrer la route. Augustin, lui, a toujours mené une existence fastueuse et insouciante, résigné à subir en parallèle... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 29 avril 2017

Dewey's 24 H Read-a-Thon - April 2017

Cette fois encore je participe au Dewey's Read-a-Thon qui a lieu deux fois par an (en octobre et avril). Vous pouvez trouver toutes les informations sur le site dédié. Le but est de lire 24 H non-stop tous ensemble, où que l'on soit autour du globe. J'ai de la chance, je commence ce samedi à 14 h jusqu'à dimanche 14 h. Je vais donc pouvoir déjeuner avant de choisir mon 1er livre et j'ai fait mon ménage ce matin de bonne heure pour être tranquille. Voici la pile de livres dans laquelle je vais piocher. Beaucoup de romans en français... [Lire la suite]

mardi 11 avril 2017

Une mère

Alejandro Palomas – Une mère – Editions du Cherche Midi – 310 p. – Traduction Vanessa Capieu 4ème de couverture : Le roman qui a enflammé l'Espagne. Barcelone, 31 décembre. Amalia et son fils Fernando s'affairent en attendant leurs invités. En ce dîner de la Saint-Sylvestre, Amalia, 65 ans, va enfin réunir ceux qu'elle aime. Ses deux filles, Silvia et Emma ; Olga, la compagne d'Emma, et l'oncle Eduardo, tous seront là cette année. Un septième couvert est dressé, celui des absents.  Chacun semble arriver avec beaucoup à... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 22:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 3 mars 2017

Le Tsar de l'amour et de la techno

Anthony Marra – Le Tsar de l'amour et de la techno – Editions JC Lattès – 343 p. – Traduction Dominique Defert 4ème de couverture : Des tunnels sous Leningrad aux confins du système solaire, Le Tsar de l'amour et de la techno parcourt près d'un siècle d'histoire et tout un continent à travers les destins croisés de personnages liés par un obscur tableau du XIXe siècle. Dans les années 1930, un artiste est chargé d'effacer les dissidents figurant sur les images officielles et les œuvres d'art. Mais lorsqu'arrive sur son bureau un... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 08:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 20 décembre 2016

Le bal mécanique

Yannick Grannec – Le bal mécanique – Editions Anne Carrière – 529 p. 4ème de couverture : Un soir de 1929, la prestigieuse école du Bauhaus, à Dessau, a donné un bal costumé. C'était avant que les nazis ne dévorent l'Europe, c'était un temps où l'on pouvait encore croire au progrès, à l'art et au sens de l'Histoire. Pendant ce bal, une jeune femme, Magda, a dansé, bu et aimé. Quel rapport avec Josh Schors, animateur à Chicago d'une émission de téléréalité dont le succès tapageur mêle décoration d'intérieur et thérapie familiale ?... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 22:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 1 novembre 2016

Petit pays

Gaël Faye – Petit pays – Editions Grasset – 217 p. - #MRL16 4ème de couverture : "Au temps d'avant, avant tout ça, avant ce que je vais raconter et le reste, c'était le bonheur, la vie sans se l'expliquer. Si l'on me demandait "Comment ça va ?" je répondais toujours "Ca va !". Du tac au tac. Le bonheur, ça t'évite de réfléchir. C'est par la suite que je me suis mis à considérer la question. A esquiver, à opiner vaguement du chef. D'ailleurs, tout le pays s'y était mis. Les gens ne répondaient plus que par "Ca va un peu".... [Lire la suite]
Posté par Ikebukuro à 20:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,