9782811207618darcy

Elizabeth Aston – Les filles de Mr Darcy – Editions Milady (Pemberley) – 475 p. – Traduction Leslie Damant-Jeandel

4ème de couverture :

Vingt ans après Orgueil et Préjugés, faites la connaissance des cinq filles d’Elizabeth et Darcy. Alors que leurs parents sont en voyage à Constantinople, les demoiselles viennent passer quelques mois à Londres chez leur cousin Fitzwilliam. La découverte de la vie citadine, des plaisirs qu'elle offre et des dangers qu’elle recèle, associée au caractère fort différent de ces jeunes personnes, va mener à des aventures - et des amours - inattendues, dans un cadre particulièrement mondain. De la tante Lydia - toujours aussi frivole - à Caroline Bingley - devenue Lady Warren - on retrouve avec joie certains personnages créés par Jane Austen.

Mon avis sur ce livre :

Je suis archi fan de Jane Austen, au point de ne pas vouloir lire Northanger Abbey qui est dans ma pile car je sais que ce sera le dernier livre… alors je ne pouvais qu'être intriguée par ce roman. Elizabeth Bennet et Darcy sont partis pour Constantinople et ont confié leurs 5 filles aux bons soins de parents londoniens chargés de les introduire dans la bonne société. De là vont se succéder bons nombres de péripéties, d'intrigues, de petites répliques perfides et de chassés-croisés amoureux. On retrouve dans ce livre la mécanique des romans austeniens mais n'est pas Jane Austen qui veut ! J'ai un peu de mal à parler de ce livre car au final je ne sais pas ce que j'en ai vraiment pensé. J'étais hyper lucide sur les défauts de l'histoire et pourtant j'ai passé un bon moment car je n'ai eu aucun mal à avancer dans le livre et je l'ai lu plutôt rapidement.

Je peux dire que j'ai bien aimé ma lecture malgré une écriture trop moderne à mon goût et des rebondissements qui n'en finissent plus de… rebondir. C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus gêné dans le livre, cette surenchère de petites intrigues, de coups bas et de retournements de situation. Je ne me suis pas ennuyée mais contrairement à certains lecteurs qui aiment quand l'intrigue monte en puissance et n'arrête jamais, pour ma part je trouve que c'est agréable de se poser un peu avec un rythme qui retombe par moment pour permettre au lecteur de souffler. Mais avec ce livre, on passe des frasques de l'une aux jérémiades de l'autre et on peut parfois s'y perdre un peu et plus on avance et plus le rythme s'accélère avec l'entrée en scène des jumelles. Comme ces filles sont agaçantes ! De vraies têtes à claques qui n'en finissent plus de mener leur monde à la baguette et qui sont d'un égoïsme incroyable mais c'est aussi ce qui donne du piquant à l'histoire. Le contraste entre les personnages est particulièrement poussé et permet des confrontations et des dialogues colorés. Tous ont des caractères très marqués, voire caricaturaux et accentués, on trouve la bigote, les deux écervelées, la rebelle et la fille posée et réfléchie et tous ces personnages permettent des combinaisons improbables.

Je savais en lisant ce roman qu'il fallait que je fasse complètement abstraction des livres de Jane Austen afin de ne pas être dans la comparaison. Je ne voulais pas commencer à lire en cherchant les points communs avec Orgueil et Préjugés même si la construction de l'histoire est basée sur la même mécanique narrative. Je trouve que l'auteur a plutôt bien réussi à rester dans l'esprit de l'univers de Jane Austen sans tenter de copier son style, elle a réussi à apporter sa propre personnalité même si quelquefois on sent qu'elle a du mal à se détacher de l'œuvre originale.

En résumé, ce n'est pas un coup de cœur mais ce fut malgré tout une lecture agréable, même si je suis consciente des défauts du livre. C'est d'ailleurs peut-être là que réside le tour de force de l'auteur : j'adore Jane Austen et je n'arrive pourtant pas à détester ce livre malgré ses faiblesses !

J'ai lu ce roman dans le cadre d'un lecture commune organisée par Audel sur Livraddict. Je ne sais pas si toutes les chroniques sont en ligne à cette heure mais voici les liens si vous souhaitez les découvrir : Audel, Stéphanie, Nane, Linadriel, Lilu, Jelydragon et Hinata qui est en vacances et qui je crois a envoyé sa chronique à Audel.